×

Chihuahuas en mantille et fox-terriers stressés à la 2e Semaine de la mode pour animaux domestiques

By
AFP
Published
Aug 20, 2007
Reading time
3 minutes
Share
Download
Download the article
Print
Click here to print
Text size
aA+ aA-

NEW YORK, 20 août 2007 (AFP) - Chai, bouledogue américain blanc à poil ras et yeux bleus, portait dimanche 19 août une cape en satin rose et bronze ornée de strass, spécialement confectionnée pour le faire assister à la 2e Semaine de la mode pour animaux domestiques, qui vient de se tenir à New York en présence d'acheteurs du monde entier.


Défilé de mode canine à New York le 19 août 2007
Photo : Timothy A.Clary/AFP

"Nous sommes spectateurs, nous avons fermé notre boutique pour chiens à Baltimore trois jours pour venir", dit Thomas Berger, qui applaudit frénétiquement au passage sur le podium d'un mannequin métis vêtu d'un seul slip et tenant en laisse un lévrier couleur miel en tenue de camouflage.

Sur le podium, au rythme martelant d'une musique disco, le défilé dure une bonne heure: seuls des chiens présentent les modèles d'une vingtaine de "maisons" de couture pour animaux. Un chat noir à collerette dorée apparaîtra vers la fin, porté par une fillette à boucles blondes en tutu de tulle or.

Au 5e étage de ce centre d'expositions de Manhattan, la passion est à son comble, certains passages sont applaudis avec fureur, tels celui de ce chihuahua déguisé en danseuse balinaise, une tiare dorée trois fois plus volumineuse que lui sur le front, porté par une hôtesse dans la même tenue.


Des chiens portent un modèle d'une maison de couture à New York le 19 août
Photo : Timothy A. Clary/AFP

Le 1er et le 4e étage sont consacrés aux exposants et il y a de tout : des sacs pour les porter, des vitamines pour les stimuler, des laisses pour les promener, des meubles pour les installer, des magazines pour insérer des publicités et parler d'eux.

"C'est fantastique, beaucoup plus que ce que nous attendions", dit Rie Nishimura, une acheteuse japonaise de Pet-à-Porter Life, Inc., venue directement de Tokyo. Après avoir assisté au défilé, elle passe commande et va se faire livrer au Japon. "Plus que jamais les Américains sont les leaders dans la mode pour animaux domestiques", dit-elle.

A ses pieds, Oliver, un Shih Tzu de deux ans en sweat-shirt de marque, est effondré dans un canapé pour chien en satin rose à pompons.


Un chien porte un modèle d'une maison de couture à New York le 19 août - Photo : Timothy A. Clary/AFP

"Lola vient de s'endormir, elle était tellement stressée par le défilé, assure Stacy Braverman, qui vit à New York et a un site de luxe pour animaux domestiques, "bitch-on-line". "Nous essayons de nous spécialiser dans des objets uniques, haut de gamme. Nous avons toute une nouvelle ligne de produits de beauté, shampoings et après-shampoings, et des parfums. Lola est parfumée aujourd'hui avec +soufflé de sucre rose+, vous aimez?", demande-t-elle en caressant le petit chihuahua à poil long. "J'en ai quatre, j'ai dû installer un divan spécial, pour qu'ils soient près de moi quand je travaille, ils s'appellent Lola, Havana, Winston et Beckham, oui comme le footballeur", ajoute-t-elle tandis qu'une autre spectatrice, un Loulou de Poméranie en kilt écossais sur les genoux, lui lance "Oh, vous avez Beckham ? Mon loulou s'appelle Jagger, oui comme Mick !"

Sur le site de Stacy Braverman, les acheteurs les plus fortunés peuvent trouver des colliers pour chiens en vrais diamants, pour environ 3 000 dollars. "Bien sûr que j'en vends, et plus d'un!", dit-elle en applaudissant au passage d'un caniche vêtu de daim vert qui danse la valse au son de "La Foule" d'Edith Piaf.

Selon les statistiques de l'APPMA, l'Association des fabricants de produits pour animaux domestiques, 63 % des foyers américains --soit 71 millions de foyers-- possèdent un animal domestique. Les Américains ont 88 millions de chats, 74 millions de chiens, 142 millions de poissons rouges et treize millions de reptiles. Leurs dépenses se sont élevées en 2007 à quarante milliards de dollars contre 28,5 en 2001, dont seize milliards en nourriture, dix milliards en soins vétérinaires, dix milliards en médicaments et 3,9 milliards en divers jouets, vêtements et "dog-sitters".

Par Paola MESSANA

Copyright © 2020 AFP. All rights reserved. All information displayed in this section (dispatches, photographs, logos) are protected by intellectual property rights owned by Agence France-Presse. As a consequence you may not copy, reproduce, modify, transmit, publish, display or in any way commercially exploit any of the contents of this section without the prior written consent of Agence France-Presses.